Benjamin Eby – Origine et doctrine des mennonites – 2

UNE PRÉSENTATION HISTORIQUE DE L’ORIGINE DES MENNONITES
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » – Luc 9.35.

Lorsque Jésus, le Sauveur du monde et fondateur de la religion chrétienne, voulait commencer son enseignement parmi les Juifs, il s’est fait baptiser d’avance dans le Jourdain par Jean-Baptiste (Matthieu 3.13). Jésus commença à prêcher et à dire : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. » (Matthieu 4.17). Matthieu 5.34-45 : « Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu ; ni par la terre, parce que c’est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand roi. Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu. Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin. Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »

Et Matthieu 22.37 : 39 « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée. Et le second semblable à celui-là, est : tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Il a également commandé à ses disciples, après sa résurrection d’entre les morts (Math 28.19), d’aller enseigner toutes les nations et de baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Les commandements ci-dessus ont été observés fidèlement par les apôtres et les autres disciples du Christ. Ils ont gardé les enseignements et les commandements de Jésus. Ils prêchaient contre la guerre et de prêter serment, et ne baptisaient personne avant qu’il ait reçu des instructions sur les enseignements du Christ et ait reconnu de lui-même sa foi en Jésus. D’abord ils ont enseigné et ensuite ils ont baptisé.

Beaucoup de juifs et de païens ont, par la prédication de l’Évangile, adopté la foi salvatrice de Jésus-Christ, et ont d’abord été appelés chrétiens à Antioche, en tant qu’église assemblée (Actes 11.26).

Les enseignements de l’Évangile des chrétiens ont été largement répandus en Asie, en Afrique et en Europe. Malgré le fait que ces chrétiens sans défense ont été condamnés à mort par les païens à cause de leur foi, ils se sont multipliés et en grand nombre ils ont fleuri comme des roses parmi les épines.

Pendant les deux cents premières années, il ne peut être trouvé dans les œuvres d’écrivains de confiance que quelqu’un ait pu s’écarter du fondement des vrais enseignements de Jésus.

Cependant, au troisième siècle, des hommes sont venus qui ont commencé le baptême des enfants. Mais, cela a été adopté seulement par quelques-uns.

Le très sage et populaire Tertullien, vers l’année 204, a parlé contre le baptême trop tôt et a fortement maintenu l’ordonnance baptismale du Christ. Néanmoins, il était impossible pour les enseignants craignant Dieu et zélés de garder les chrétiens dans un même esprit et dans une même opinion, selon les conseils sincères de Paul (1 Corinthiens 10.1). En effet, à l’époque de Cyprien, vers l’an 250, il fut décidé lors d’une réunion à Carthage que les enfants devaient être baptisés directement. Cette résolution n’a généralement pas été respectée et de nombreux chrétiens ont d’abord cru en Jésus, et n’ont donc baptisé que des adultes et non des enfants. Ils se sont également opposés à la prestation de serment et à la participation à la guerre. La haine de leurs adversaires ne cessait de croître, de sorte qu’à Rome, en l’an 470, il fut décidé lors d’une réunion de condamner, bannir et, en un mot, de les traiter d’hérétiques ! Bien que ce soit maintenant en effet une loi terrible, pourtant ils ne pouvaient pas décider de renier Jésus, de s’écarter de ses enseignements et de rechercher l’amitié du monde. Au contraire, ils préféraient, selon la volonté de Dieu et son ordonnance, souffrir la mort d’un martyr comme des brebis sans défense et beaucoup d’entre eux scellaient leur confession de foi avec leur sang.

Pendant plus de 1600 ans, ces baptistes sans défense ont été affligés par la persécution, l’emprisonnement, à côté de toutes sortes de tourments et de tortures, et finalement ont été tués par le feu, l’épée, la faim et la noyade. Néanmoins, à travers tous les siècles, à partir du temps des apôtres, il y avait beaucoup de baptistes qui maintenaient, prêchaient et pratiquaient les enseignements purs du Christ, en dépit de toute persécution sanglante.

N.B. : Dans cet œuvre, Benjamin Eby a utilisé le mot baptiste en référence aux chrétiens qui pratiquait le baptême des croyants seulement et qui se seraient opposés au baptême des enfants. Il ne faut pas les confondre avec les églises de notre époque qui s’appellent baptistes.

 

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Les mennonites, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.