Choses par lesquelles est couverte l’iniquité de l’Antéchrist

Premièrement et principalement cette iniquité est couverte par une profession extérieure de la foi. À l’égard de quoi, l’Apôtre dit : Car ils confessent en paroles qu’ils ont connu Dieu, mais ils le renient par leurs actions.

Elle est couverte, en second lieu, par la longue durée du temps, par des savants, par des ordres religieux, hommes, vierges et veuves, et aussi par un peuple nombreux, duquel il est dit dans l’Apocalypse : Et pouvoir lui fut donné sur toute tribu et langue, et nations, et tous ceux qui habitent la terre l’adoreront.

Troisièmement, par l’autorité spirituelle des apôtres, contre lesquels l’Apôtre dit : Nous ne pouvons rien contre la vérité, et aucune pouvoir ne nous est donné pour la destruction.

En quatrième lieu, par beaucoup de miracles faits ça et là, su quoi l’Apôtre parle ainsi : Son avènement est selon l’œuvre de Satan, accompagné de toute sorte de miracle, de signes et de merveilles mensongères et de toutes les tromperies de l’iniquité.

En cinquième lieu, par une sainteté extérieure, par prières, par jeûnes, par vigiles et aumônes ; contre quoi l’Apôtre dit : Ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force.

Sixièmement, par quelques paroles de Christ et par les écrits des anciens et par les conciles, lesquels ils suivent, autant qu’ils ne condamnent pas leur mauvaise vie et leurs voluptés.

En septième lieu, par l’administration des sacrements, par lesquels ils vomissent l’universalité de toutes leurs erreurs.

Huitièmement, par des remontrances et des prédications verbales contre les vices, car ils disent et ne font pas.

En neuvième lieu, quelques-uns parmi eux vivent dans une prétexte de vertu, et d’autres mènent véritablement une vie vertueuse. Car ces élus de Dieu, ayant bonne volonté et une bonne conduite, retenus là comme dans Babylone, sont comme de l’or avec lequel le méchant Antéchrist couvre sa vanité, ne permettant pas, ni qu’on rende son vrai culte à Dieu seul, ni qu’on mette son espérance en Jésus-Christ seul, ni qu’on s’attache à la vraie religion.

Ces choses et beaucoup d’autres servent comme de manteau et de vêtement à l’Antéchrist, au moyen desquelles il couvre sa malice mensongère, afin de n’être pas réprouvé entièrement comme païen, et à l’ombre desquelles il peut marcher malhonnêtement comme une prostituée.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Les anciens vaudois, est marquée , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.