La Bible, dit-elle que la peau noire est évidence d’une malédiction ?

En court, la réponse est non.

Le livre de Genèse raconte des malédictions sur Caïn et Canaan. Dans l’ancien folklore juif, la malédiction sur Caïn était liée à l’esclavage et la malédiction sur Canaan, en quelque sorte transférée à son père, Cham, à la peau noire. Plus tard, cette mythologie a été reprise par le peuple islamique et les deux concepts ont été fusionnés pour justifier l’asservissement du peuple noir. Dans l’histoire égyptienne, grecque ou romaine, rien n’indique que la couleur de la peau ait une incidence sur le statut social.

Le développement des plantations de canne à sucre et de coton dans le Nouveau Monde au dix-septième siècle a créé un besoin de main-d’œuvre bon marché et ce folklore a été saisi comme fournissant une prétention de justification biblique pour l’utilisation des esclaves africains.

Les colonies catholiques et protestantes ont utilisé des esclaves africains. Cependant, dans les territoires catholiques, les esclaves étaient considérés comme des personnes ayant droit aux ministères de l’Église et pouvaient être libérés par leurs propriétaires ou acheter leur propre liberté. Par contre, la conscience de beaucoup de protestants ne les permettait pas de posséder un autre être humain. C’est ainsi que la mythologie de la malédiction s’est développée pour les convaincre que ces créatures à la peau noire étaient une espèce sous-humaine sans âme. Ainsi, les esclaves noirs dans les pays protestants étaient souvent traités comme du bétail, exclus des services de culte, et mari, femme et enfants étaient souvent séparés et vendus à différents propriétaires.

Les marchands d’esclaves et les propriétaires de plantations étaient parmi les membres les plus en vue des églises protestantes en Angleterre et en Amérique. Les dirigeants d’église, les prédicateurs et les commentateurs de la Bible ont été complices de la propagande de cette vision sous-humaine du peuple noir.

Que dit vraiment la Bible ? Caïn et ses descendants étaient des gens entreprenants, construisant des villes, possédant des troupeaux, forgeant des objets en laiton et en fer, des musiciens… rien n’indique qu’il s’agisse d’esclaves ou d’une classe inférieure.

Dans le chapitre neuf de la Genèse, on répète trois fois que c’est Canaan qui a été maudite, non pas Cham. Des passages ultérieurs parlent de l’immoralité des cités cananéens de Sodome et Gomorrhe et de leur destruction. Plus tard, Dieu ordonna aux Israélites de détruire les Cananéens à cause de leur idolâtrie, qui incluait des sacrifices d’enfants. Tyr et Sidon étaient aussi des villes cananéennes et les anciens villes ont été submergés sous la Méditerranée.

Un autre fils de Cham s’appelait Cusch, ce qui signifiait « brûlé noir par le soleil ». Ses descendants sont appelés éthiopiens, se référant généralement à la couleur de leur peau plutôt qu’à leur pays d’origine. La Bible ne donne aucune allusion à une malédiction sur Cusch ou sur quiconque à cause de la couleur de sa peau.

Il y a une exemple dans la Bible de préjugé basé sur la couleur de la peau. Dans Nombres 12.1, Marie et Aaron critiquèrent Moïse à cause de sa femme « éthiopienne ». La femme de Moïse était Séphora, une Madianite, probablement son peau était d’une couleur un peu plus foncée que les Hébreux. La réponse de Dieu fut de punir Marie de la lèpre, ce qui lui laissait avec un visage très pâle. Elle a été bannie du camp jusqu’à ce qu’elle se repente et qu’elle retrouve un peu de couleur dans les joues. Ce n’est pas un signe que la peau blanche est une malédiction de Dieu, seulement une preuve dramatique de la répudiation par Dieu des préjugés fondés sur la couleur de la peau.

Dans Actes 17.26, l’apôtre Paul, s’adressant aux Athéniens qui se croyaient distincts et supérieurs à tous les autres peuples du monde, déclara : « Et il (Dieu) a fait d’un seul sang tout le genre humain, pour habiter sur toute l’étendue de la terre » Il n’y a qu’une seule race humaine.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.