Tous les chrétiens sont hypocrites

□ Vrai
□ Faux

Je pense que nous devons cocher la case « vrai. » Soyons clairs cependant, nous ne sommes pas hypocrites parce que nous sommes chrétiens, nous sommes hypocrites parce que nous sommes humains. Le désir de paraître d’être meilleur que nous sommes réellement est endémique dans l’humanité.

Devenir chrétien nous rend conscients de ce fait, mais nous sommes très enclins à oublier. Peut-être devrions-nous l’écrire en rouge à lèvres sur chaque miroir de notre maison : « Nous ne sommes pas meilleurs que les autres. »

Est-ce que cela nous aiderait? Peut-être au début, mais nous l’oublierions probablement à nouveau. Oh, nous le verrions là-bas et hocherions la tête en accord. Mais, la nature humaine étant ce qu’elle est, notre pensée se déplacerait progressivement pour croire qu’elle s’applique à certaines autres personnes que nous connaissons, non pas à nous.

La seule chose qui devrait faire la différence entre les gens qui sont chrétiens et ceux qui ne le sont pas, c’est le Saint-Esprit dans nos vies. Quand je pense à l’époque avant ma conversion, je croyais vraiment que je faisais de mon mieux, dans les circonstances. C’est ainsi que nous sommes faits, et c’est probablement mieux pour notre santé mentale de penser de cette façon — tant que nous ne connaissons aucun remède à toutes les choses de notre vie que nous avons gâchées.

Mais il est arrivé un jour où le Saint-Esprit m’a parlé et m’a dit que je ne pouvais pas blâmer les gens et les circonstances pour tout ce que j’avais gâché dans ma vie. J’ai choisi à faire ces choses et je devais le reconnaître. Cette condamnation était plus facile à accepter à cause de l’invitation qui l’accompagnait. Si je confessais mes péchés à Dieu, il leur pardonnerait. Je l’ai fait, et il l’a fait.

Ma vie chrétienne a commencé à ce moment-là, quand tous mes péchés passés ont été enlevés. Mais ce n’est que le début. Je ne suis pas soudainement devenu une « bonne » personne, incapable de faire les mêmes erreurs que j’avais faites dans le passé. La seule différence était que maintenant j’avais le Saint-Esprit pour m’avertir quand j’étais sur le point de pécher. Si je l’ignorais, il m’appellerait alors à retourner et à redresser le désordre que j’avais fait.

Cela devrait être la différence évidente entre une personne qui est chrétienne et une personne qui ne l’est pas. Les deux commettront des erreurs, feront et diront des choses qu’ils ne devraient pas faire, souvent des choses qui blessent les autres. Le chrétien doit admettre sa faute, s’excuser et essayer de redresser la situation. Et cela ne devrait en aucun cas sembler forcé ou artificiel.

La restitution est difficile. Il est souvent difficile d’admettre ce que j’ai fait, de m’excuser et de faire de mon mieux pour réparer les dommages qui ont été causés. Mais plus je ferai cela, plus il me sera facile d’entendre et d’obéir à l’avertissement du Saint-Esprit avant de faire une telle chose la prochaine fois. C’est quand un chrétien éteint à plusieurs reprises les avertissements du Saint-Esprit qu’il apparaît de plus en plus d’être hypocrite.

© Bob Goodnough, le 3 janvier, 2020

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Insolite, est marquée , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.