Sommes-nous esclaves ou serviteurs ?

La Société Biblique Trinitaire est en train de réviser une ancienne et fiable traduction de la Bible pour le rendre en français moderne. J’ai lu l’Évangile selon Matthieu de cette nouvelle version et au premier vu j’ai été troublé par l’usage du mot esclave. Je savais que le mot grec doulos veut dire esclave, mais presque toutes les versions, en français et en anglais, l’ont traduit par serviteur. J’ai jugé cette traduction bien meilleure, en considérant l’histoire de l’esclavage aux Amériques.

Cependant, j’ai lentement tourné vers la réalité que esclave est correcte. La parabole des noces en Matthieu 22 m’a convaincu.

Matthieu 22.3-4 : Le royaume de Dieu est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils et envoya ses esclaves inviter ceux qui avaient été invités aux noces; et ils ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres esclaves en distant : Dites à ceux qui ont été invités….

Verset 8 : Alors il dit à ses exclaves : Les noces sont bien prêtes, mais ceux qui avaient été invités n’en étaient pas dignes.

Verset 10 : Et ces esclaves-là, étant sortis sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent…

Le mot grec en ces quatre versets est doulos = esclave. Mais en le verset suivant, le mot grec est diakonos = serviteur, ministre.

Puis, au verset 13, au sujet de celui qui est venu aux noces sans un habit de noces : Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors, la seront les pleurs et le grincement des dents.

Lorsqu’on traduit les deux mots grecs par serviteur, on donne l’idée que l’autorité est donnée à ceux qui prêchent l’évangile (invitent aux noces) à punir les infidèles, en les jetant là où il y aura les pleurs et les grincements de dents.

Si on compare cette parabole avec d’autres qui parlent de la fin des temps, il est clair que cette autorité est seulement donnée aux anges, qui sont les serviteurs de Dieu, mais non pas des esclaves.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.