À propos

Je m’appelle Bob Goodnough. Il n’y a pas de « e » dans mon nom de famille ; il semble que mon arrière-arrière-arrière-grand-père Ebenezer l’ait perdue il y a 250 ans lors du déménagement de Westboro (Massachusetts) à Guilford (Vermont). Son frère, Levi, a néanmoins conservé ce « e », me faisant un cousin éloigné du Bob Goodenough qui vit dans l’état de Michigan. L’épouse de Bob, Carole, a annoncé lors d’une réunion de famille en 1988 qu’elle avait trouvé cinquante orthographes différentes de notre patronyme. Vous trouvez ce nom drôle ? Moi aussi, mais c’est parti de mon héritage et j’en suis attaché.

Le patronyme de ma grand-mère paternelle était presque aussi drôle. Son grand-père est venu de la province de Lorraine il y a deux cents ans pour s’établir dans le compté St. Lawrence dans l’état de New York. Il s’appelait Lewis Bigarel sur les documents américains, mais j’en suis presque certain que son vrai nom était Louis Bigarré. Ma grand-mère, qui est mort avant ma naissance, parlait français. Mon père, en bon américain, croyait que le monde serait un bien meilleur place si tout le monde parlait une seule langue. En d’autre mots, il n’a pas voulu prendre la peine d’apprendre une seconde langue. Moi, je suis toujours en train d’apprendre le français.

Je suis né il y a 77 ans à Moose Jaw, en Saskatchewan. J’ai passé les dix premières années de ma vie sur une ferme parmi les collines du Missouri Coteau, près du Lac La Vieille. Je me sens toujours chez moi dans cette région, mais il en va de même pour la plupart des autres lieux où j’ai vécu depuis. Ma femme et moi ont vécus dans la moitié des dix provinces du Canada et sommes rentrés chez nous en Saskatchewan en 1998.

Nous sommes membres de l’Église de Dieu en Christ, mennonite depuis février 1979. Nous avons une fille, née au Manitoba, qui a grandi en Ontario et a erré ci et là un peu comme ses parents jusqu’à son mariage en 1999. Elle et son mari, avec leurs quatre enfants, vivent à 3 km de nous au sud-ouest de Saskatoon.

Ma vision de la vie est basée sur la Bible et la vieille foi chrétienne anabaptiste-mennonite solidement ancrée dans la Bible. Je crois que cette foi est toujours l’abri le plus sûr dans les tempêtes et problèmes confus de notre époque.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.