On a une problème

L’humanité et la planète sur laquelle nous vivons sont confrontées à des dangers effrayants : catastrophes environnementales ; poisons dans notre nourriture ; violations de nos droits ; laxisme moral ou rigidité morale ; pensée déviante ou contrôle de la pensée ; etc ; etc. Les voix qui nous avertissent de ces dangers nous disent aussi que si nous ne nous joignons pas à la bataille contre le danger ciblé, nous manquons à notre responsabilité envers l’humanité.

Cela devrait suffire à nous dire que quelque chose ne va pas. Nous ne pouvons pas accomplir le bien avec des méthodes qui sont mauvaises. Lorsque la colère, les accusations viles, les critiques violentes, la haine, les appels à une action désespérée, sont les méthodes de choix, soyez assurés qu’aucun bien ne viendra d’un tel mouvement.

dove-24588_640

Beaucoup de maux existent dans le monde, causés en grande partie par ceux qui prétendent faire du monde un endroit meilleur. En fait, de tels mouvements sont du diable. Le seul moyen de contrer le mal dans le monde consiste à utiliser les moyens fournis par Dieu. Voyons ce que cela signifie :

« On a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ;
Et ce que l’Éternel demande,
C’est que tu pratiques la justice,
Que tu aimes la miséricorde,
Et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6.8).

Ces mots nous diront que :
1. Nous devons faire tous les efforts pour faire ce qui est juste envers les autres. Si nous essayons de forcer les autres à faire ce qui est juste, cela ne fera qu’empirer les choses.
2. Nous devons être miséricordieux envers les autres. Leur exiger d’être miséricordieux est contre-productif.
3. Nous devons marcher chaque jour avec Dieu, en nous soumettant à sa volonté pour notre vie.

Nous avons un certain contrôle sur ce que nous faisons, aucun contrôle sur ce que font les autres, sauf peut-être par le pouvoir de l’exemple. Faisons donc ce qui est en notre pouvoir de faire.

L’apôtre Paul nous dit que de telles armes sont plus puissantes que n’importe quelle autre force terrestre : « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses » (2 Corinthiens 10.4).

On a un problème si on essaie d’accomplir la justice de Dieu avec d’autres armes que ceux qu’il nous donne.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.