Le ciel et l’enfer

shutterstock_96113795

Les athées considèrent que l’enseignement de la Bible sur un lieu appelé enfer est un argument concluant contre le christianisme et sa croyance en un Dieu aimant. En tant que chrétien, je considère que l’enfer fait partie de la bonne nouvelle. Je n’ai pas de sentiments vindicatifs envers les autres, mais si le ciel doit être un bon endroit, il doit aussi y avoir une place pour toutes les mauvaises choses de ce monde.

Et le monde est plein de mauvaises choses : la haine, l’envie, la jalousie, l’avidité, la luxure, la terreur, la colère, l’amertume et la douleur, la souffrance, la tristesse et le chagrin qu’elles provoquent. Nous comprenons d’après la Bible que ces choses tirent leur origine de Satan, qui s’est rebellé contre Dieu et a été chassé du ciel, ainsi que l’armée d’anges qui le suivait. C’est pour eux que le feu éternel de l’enfer a été préparé.

La haine de Satan et de ses anges démons pour Dieu et tout ce qui est bon les pousse à tenter de détruire toutes les œuvres de Dieu. Mais ils ne se présentent pas à nous comme des ennemis, mais plutôt comme nos amis les plus raisonnables. « Et cela n’est pas étonnant : puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice ; leur fin sera selon leurs œuvres. » (2 Corinthiens 11.14-15)

Les athées n’ont aucune explication à l’existence du mal. Ils n’ont pas non plus d’explication pour le bien. Puisque l’homme est un pur accident des forces naturelles, il ne peut y avoir aucune base objective pour le bien et le mal. Tout est rationalisé comme étant l’instinct de conservation de l’homme. Il serait donc tout à fait naturel pour moi d’essayer de me préserver aux dépens de quelqu’un d’autre. Les sociétés font donc des lois pour créer de l’ordre et protéger les faibles, mais il n’y a pas de fondement moral objectif pour ces lois.

Le monde devient de plus en plus chaotique, avec d’innombrables groupes d’intérêts spéciaux qui réclament à grands cris la reconnaissance de leurs droits et leur protection contre tous les autres. La meilleure explication de ce qui se passe est l’affirmation de la Bible selon laquelle le diable sait que ses jours sont comptés et qu’il a envoyé ses esprits pour tromper le monde entier.

L’espoir nous est offert d’une manière très paradoxale. Dieu a envoyé dans ce monde son Fils qui a fait le bien et a guéri tous ceux qui étaient opprimés par le diable ; c’est pourquoi Satan a suscité tant de haine contre lui qu’il a été cloué sur une croix et laissé pour mort. Mais c’est précisément par sa mort sur la croix que Jésus a remporté la victoire sur Satan et ses pouvoirs

« Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. » (Colossiens 2.14-15)

C’est la source de l’espérance du ciel pour un chrétien qui s’est repenti de son allégeance aux forces du mal et qui s’est tourné de tout son cœur vers Christ. Cependant, pour que le ciel soit un lieu saint et pur, exempt de toutes les influences toxiques du royaume de Satan, il doit aussi y avoir un autre lieu pour tous ces esprits qui ont un effet toxique sur l’humanité.

Malheureusement, cela signifie que pour maintenir la pureté du ciel, toutes les personnes qui se sont volontairement contaminées par leur allégeance à ces forces toxiques doivent également être envoyées en enfer.

Ce n’est pas de la vindicte de la part de Dieu. Il a fait en sorte que l’humanité entière puisse éviter une telle catastrophe, il appelle tous les hommes, partout, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. La partie la plus horrible du tourment éternel de l’enfer sera la connaissance que l’on y est par son propre choix. Le souvenir de l’époque, ou des époques, où la voie de l’évasion lui a été offerte dans sa vie, sera à jamais gravé dans la mémoire des damnés.

Pourtant, cette terrible réalité n’est pas la raison pour laquelle la plupart des gens se tournent vers Dieu pour leur salut. Ce n’est pas la peur de l’enfer, mais l’aspiration à quelque chose de meilleur que ce que ce monde a à offrir qui nous conduit à chercher des réponses aux problèmes de cette vie. Et la seule réponse qui ait un sens est que nous sommes faits à la ressemblance de Dieu et qu’il y a quelque chose en dedans de nous qui cherche continuellement à être réuni avec son Créateur. Nier cela conduit à s’aliéner de tout ce qui pourrait donner un sens et un but à la vie.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.