Trois raisons pour l’église

En lisant le Nouveau Testament, les preuves accumulent qu’il existe trois raisons pour l’existence de l’église. Chacun de ces raisons est lié aux autres et en dépend. Nous pourrions peut-être appeler cela un tabouret à trois pieds et lorsqu’une jambe est plus courte que les autres, cela crée une situation instable.

stool-147823_1280

1. Glorifier Dieu
Le premier objectif est de glorifier Dieu. « Après cela, je regardais, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tiennent devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et de paumes dans leurs mains. Et ils criaient d’une voix forte, en disant : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’agneau. Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants ; et lis se prosternèrent sur leur face devant le trône, et ils adorèrent Dieu, en disant : Amen ! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâce, l’honneur, la puissance, et la force soient à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen ! » (Apocalypse 7.9-12). Ce passage est placé autour du trône de Dieu dans les cieux, mais nous devons commencer à glorifier Dieu ici et maintenant afin de pouvoir continuer dans l’éternité.

Le fruit de l’Esprit : l’amour, la joie, la paix et tout le reste doit être évident dans l’église. La joie ne doit pas être étouffée au nom de l’humilité, ni forcée par sens du devoir. La paix doit être authentique, fondée sur la gratitude pour le pardon de Dieu et la volonté de pardonner aux autres.

2. Être un lieu de sécurité pour le peuple de Dieu
Le deuxième objectif est de fournir une bergerie au troupeau de Dieu – un endroit où ils pourront être nourris, se faire soigner leurs blessures et être protégés des ennemis cherchant à leur nuire. « Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions en tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien cordonné et formant un solide assemblage, tire un accroissement selon la force qui convient à chacun de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité »(Éphésiens 4.13-16).

L’église doit être un lieu où les blessés et les fatigués peuvent trouver le véritable amour fraternel qui sera un baume pour leurs blessures et accélérera leur guérison. Mais l’église doit aussi être pure. Les membres faibles doivent se sentir les bienvenus, mais ceux qui vivent dans la désobéissance volontaire doivent être réprimandés et s’ils ne se repentent pas, ils ne doivent pas être retenus dans la bergerie de peur que leur désobéissance ne soit un piège pour les autres.

3. Faire de nouveaux disciples dans nos communautés et dans le monde entier
Le troisième objectif est de proclamer l’évangile salvateur de Jésus-Christ à d’autres. « Jésus s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours., jusqu’à la fin du monde. Amen ! » (Matthieu 28.18-20). « Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous, nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu » »(2 Corinthiens 5.18-20).

La Grande Mission dit de faire des disciples de toutes les nations. La proclamation de l’évangile n’est que le début. Lorsque quelques-uns sont convertis, c’est encore l’étape préliminaire de la mission que Jésus nous a confiée. Les nouveaux convertis ont besoin de l’aide de chrétiens expérimentés pour discerner si une nouvelle vie est née en eux, ou simplement le désir pour une nouvelle vie. Ils ont besoin d’enseignement, de soutien et d’encouragement pour abandonner leurs anciennes voies et apprendre à marcher avec Jésus. Nous avons tous besoin du soutien de croyants authentiques tout au long de notre vie chrétienne.

Je ne sais pas si un de ces objectifs a la prééminence sur les autres. Si nous sommes vraiment guidés par le Saint-Esprit, nous accomplirons les trois. Si nous laissons l’Esprit faire son œuvre parfaite en nous, il n’y aura pas de vacillement dans la façon dont l’église est perçue par les autres.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.