La sainte violence

Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. – les paroles de Jésus dans Matthieu 11.12.

Les collecteurs d’impôts et les païens, qui, de l’avis des scribes et des pharisiens, n’ont aucun droit au royaume du Messie, empli de saint zèle et de ferveur, s’emparent immédiatement de la miséricorde offerte par l’Évangile et prennent ainsi le royaume comme par force des savants docteurs qui revendiquaient pour eux-mêmes les places les plus importantes dans ce royaume. Celui qui veut prendre possession du royaume de justice, de paix et de joie spirituelle doit être sérieux. Tout l’enfer s’opposera à lui à chaque pas qu’il fera ; et si un homme n’est pas absolument déterminé à abandonner ses péchés et ses mauvaises compagnons pour que son âme soit sauvée peu importe les dangers et à n’importe quel prix, il périra sûrement éternellement. Cela nécessite une violence résolue.

-Adam Clarke, Commentaire sur la Bible

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.