Un moyen inhabituel de distribuer des livres

Joriaen Simons et Clement Dirks, anabaptistes néerlandais, ont été tués pour leur foi au bûcher à Haarlem, dans la province Nord Hollande, le 26 avril 1557. Les gens qui étaient venus les regarder semblaient être sympathiques. S’adressant à la foule, ils ont dit : « Ne pleurez pas pour nous, mais pour vos péchés, et repentez-vous vraiment. »

La foule rassemblée a resté jusqu’à la fin, puis il s’est produit quelque chose de merveilleux. Le Martyrs Mirror l’a décrit comme suit :

Quand ils eurent fini leur tyrannie en étranglant et en brûlant ; pour étouffer leur doctrine, ils ont également pensé à brûler les livres (car, comme nous le disent de vieux écrivains, Joraien Simons vendait des livres) ; mais quand on perçut que les livres étaient en feu, il y eut un tel chahut parmi le peuple, que les seigneurs prirent la fuite, après quoi les livres furent jetés parmi la multitude, qui les attrapa avec empressement ; de sorte que, par la providence divine, la vérité, au lieu d’être étanchée, comme on le cherchait, était davantage révélée par la lecture d’un si grand nombre de ces livres.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Les mennonites, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.