Où était la crèche?

living-nativity-3885699_640

Image par Michelle Scott de Pixabay

Il y a de nombreux indices supposés et réels dans la Bible sur la façon dont les choses se dérouleront lorsque notre Seigneur reviendra. Pendant des siècles, d’éminents érudits ont examiné ces indices et se sont efforcés d’établir une chronologie cohérente de cet événement. Ils ont écrit de nombreuses histoires basées sur ces recherches; ils ont tous l’air merveilleux, mais ils ne s’accordent pas.

Peut-être que nous ne devrions pas nous inquiéter. Dieu a tout en main; un jour on verra et cela va nous surprendre. Il y avait tout autant de prophéties contradictoires sur la venue du Messie: il serait de la lignée de David, né à Bethléem; Rachel pleurait pour ses enfants, parce qu’ils ne l’étaient pas; il viendrait d’Égypte; il serait nazaréen, etc. Il semblait impossible que tout cela soit vrai. Ensuite, des événements se sont produits dans un laps de temps très court qui a coché chacune de ces cases.

Voici le récit des sept premiers versets du deuxième chapitre de l’évangile de Luc. Ignorons les légendes, les mythes, le folklore et la tromperie qui se sont attachés à cette histoire et essayons de comprendre ce qui s’est passé.

En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

Le Bible Background Commentaru déclare; « Des échantillons de poterie suggèrent une récente migration de personnes de la région de Bethléem vers Nazareth à cette époque. » En rétrospective, cela ressemble à un manque de planification de la part de Joseph, car il n’était plus au bon endroit pour la naissance du bébé. Mais peut-être qu’il n’aurait jamais rencontré Marie s’il était resté à Bethléem. Peu importe, un décret de l’empereur romain les ramena là où ils devaient être, et juste à temps aussi.

Maintenant, si Joseph devait retourner à Bethléem pour être recensé pour le but des impôts fonciers, cela doit signifier qu’il y possédait quelque chose qui était imposable, peut-être juste une petite parcelle de terrain. Comment a-t-il pu transporter sa femme très enceinte de Nazareth à Bethléem, sur une distance de 150 km? Le folklore dit qu’elle a monté un âne. C’est possible, mais la Bible ne dit rien sur le sujet donc il vaut mieux ne pas être trop catégorique.

Ils sont sans doute arrivés chez des parents à Bethléem qui les ont accueillis dans leur maison. Refuser l’hospitalité à quelqu’un aurait été une honte dans leur culture.

Mais qu’en est-il de ce fameux « pas de place dans l’hôtellerie? » Le mot traduit hôtellerie est kataluma, ce qui signifie chambre d’hôtes et les deux autres mentions que nous trouvons dans le Nouveau Testament (Marc 14.14-15 et Luc 22.11-12) parlent d’une chambre haute. Les maisons dans une communauté rurale comme Bethléem étaient pour la plupart des affaires d’une chambre, les animaux de la famille occupant le rez-de-chaussée et la famille vivaient au niveau supérieur. Parfois, il y avait une chambre d’hôtes construite sur le toit. Les animaux auraient été peu nombreux, et l’espace maintenu scrupuleusement propre, car il faisait partie de la maison.

Les mots « pas de place » signifient probablement qu’en raison du nombre de personnes à la maison, il n’y avait pas de lieu privé pour une mère pour mettre un bébé au monde. Quelle femme voudrait que cela se produise au milieu d’une pièce bondée? Leur hôte leur a donc fait une place dans l’espace en dessous, propre, discrète et à l’abri des regards curieux. Ils ont sûrement appelé la sage-femme, et elle a probablement confié à Joseph des tâches pour soulager sa nervosité et le garder au moins partiellement à l’écart.

Ainsi, le bébé est né à Bethléem, selon la prophétie. Quelque temps plus tard, un groupe de mages est apparu à Jérusalem à la recherche du nouveau-né roi des Juifs. Le roi Hérode a pris des mesures drastiques pour éliminer ce rival, en faisant assassiner tous les garçons de moins de deux ans. Et Rachel (toutes les mères de Bethléem) pleura. Un ange a averti Joseph de prendre sa femme et son enfant et de fuir en Égypte. Ce fut un voyage d’environ 590 km et put bien avoir impliqué un âne, bien que la Bible soit encore une fois silencieuse. Quand Hérode est mort, un ange a informé Joseph qu’il était sûr de revenir (le Messie appelé hors d’Égypte) et la famille s’est de nouveau installée à Nazareth et pour cette raison Jésus fut appelé Nazaréen.

C’est une histoire simple. La merveille est de voir comment Dieu a utilisé les empereurs et les rois pour élaborer son plan. Ils n’avaient aucune idée que les événements provoqués par leurs décrets exaucent chaque détail des prophéties faites des centaines d’années plus tôt.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.