Il est toujours là

Il n’est plus acceptable de mentionner Dieu en public. Est-ce parce que nous craignons que cela ne cause des dommages irréparables à la psyché d’une personne hypersensible? Ou craignons-nous que parler de Dieu nous stigmatise comme étant bête au point de constituer un danger pour le bon fonctionnement de la société?

Chaque jour, l’internet nous parle de nouvelles menaces à notre bien-être. Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de corriger la façon dont le monde fonctionne. Pourtant, nous nous retrouvons impuissants, les choses ne s’améliorent pas. La vie est tellement perplexe.

Les gens se tournent vers la méditation et le mysticisme pour faire face au stress d’un monde où tant de gens ne comprennent pas le sérieux de la catastrophe imminent. Beaucoup ont besoin de quelque chose de plus fort pour calmer leur anxiété, que ce soit sur ordonnance ou achetée dans la rue. Certains qui ne peuvent tout simplement plus faire face à une telle vie choisissent de quitter ce monde.

Pourtant, tout le temps Dieu est là et prêt à nous aider. Même si nous ne croyons pas en lui, il est là. Certaines choisissent de l’ignorer complètement. D’autres ne croient pas vraiment qu’Il est là, mais l’appellent comme une sorte de filet de sécurité après tout autre chose leur fait défaut. Et il les aide, en souhaitant qu’ils continuent à lui parler après la crise.

Si Dieu est là, pourquoi n’intervient-il pas pour redresser le désordre dans lequel le monde est tombé? La réponse est simple, mais difficile à accepter. Nous avons fait ce gâchis, vous et moi. Si nous étions miraculeusement retournés au jardin d’Eden, combien de temps cela nous prendrait-il pour gâcher à nouveau les choses?

Toutefois, il nous aidera, vous et moi, à redresser nos vies personnelles.

Tout ce que nous devons faire, c’est le lui demander. Il est là. Il nous exaucera.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Il est toujours là

  1. ericbasillais dit :

    C’est pour le moins paradoxal de dire que Dieu acte tout ce qui est et ensuite d’imputer nos problèmes humains à nous-même…
    Ensuite, le Mal existe également dans le monde animal et végétal… là aussi Dieu acte les évènements, bons ou mauvais.
    La solution à ces paradoxes est détenue par les religions trinitaires, dont le Christianisme fait partie : Dieu possède plusieurs personnes (3 exactement) dont deux sont opposées en tout, l’une étant le Souverain Bien (le Fils), l’autre le souverain Mal (le Parakletos).

    J’aime

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.