Pour commencer bien le mariage

shutterstock_1725277423

Rien de nouveau n’est apparu dans ce coin-ci depuis 10 jours. Je n’ai pas de bonne explication à cela, sauf que mon esprit a été ailleurs. Notre 50e anniversaire de mariage approche dans quelques jours et j’ai réfléchi à la façon dont nous en sommes arrivés là et à ce que nous allons faire à partir de maintenant. Au milieu de toutes ces pensées lourdes, j’ai pu faire quelque chose d’utile, comme finir de peindre le garage et enlever une grande partie des détritus accumulés à l’intérieur.

Quand Chris et moi sommes mariés le samedi 1er août 1970, j’avais 28 ans, j’avais un bon emploi et un endroit où vivre; Chris avait 17 ans. Je pense que d’une certaine façon, elle était la personne la plus mature. J’avais grandi en marchant sur des œufs en peur de la prochaine explosion de colère de mon père. Il n’a jamais été violent, sauf avec sa langue, mais cela m’a laissé avec une peur de tout ce qui pourrait conduire à un conflit.

Mais j’ai trouvé un nouveau Père quelques mois avant le jour du mariage. Au printemps de l’année, je faisais face à une crise, plusieurs d’entre eux en fait. Un sentiment de malheur s’accumulait à l’intérieur et je ne savais pas quoi faire. J’ai fait un tour dans la campagne pour considérer ce nuage sombre dans l’air frais et le soleil. Quand je suis rentré à la maison, je me suis agenouillé et j’ai avoué à Dieu que tous mes problèmes étaient de ma faute, qu’ils n’étaient la faute de personne d’autre, et je lui ai demandé de me pardonner et de m’aider à trouver une issue. Puis j’ai fait une promesse très ouverte : je ferais tout ce qu’il me demanderait pour le reste de ma vie.

Il ne semblait pas que quelque chose se soit passé, pourtant le sentiment de malheur était parti et j’étais capable de prendre des décisions rationnelles. Plusieurs mois plus tard, il m’apparut que ma vie avait changé, mes champs d’intérêt et mes buts allaient dans une direction totalement différente et que le changement avait commencée quand je priais. Jusqu’à ce moment-là, j’avais eu une vision très cynique des gens qui prétendaient être nés de nouveau; la plupart d’entre eux n’étaient pas plus honnêtes ou honorables que d’autres qui ne se vantaient pas de connaître Dieu.

Mais je ne pouvais pas nier que j’avais changé, que je changeais encore. C’est ce que la Bible appelle une nouvelle naissance, le début d’un nouveau genre de vie. Ce n’est pas tant que je connaissais Dieu, mais qu’il me connaît et se souvient de la promesse que j’ai faite au printemps 1970. De temps en temps, il me demande de faire quelque chose, souvent c’est une habitude ou une attitude qui doit disparaître, et me rappelle que cela fait partie de ce que j’ai promis. Je crois que c’est en grande partie la raison pour laquelle je suis toujours marié à la même femme après 50 ans.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Insolite, est marquée , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Pour commencer bien le mariage

  1. Eric Friesen dit :

    Bonjour, je vous félicite. Dieu est grand et c’est merveilleux quand il nous donne la grâce à vivre une belle vie !

    J’aime

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.