Caractéristiques de la vraie foi

Maintenant, quelle est la vraie foi? L’apôtre aux Hébreux la décrit ainsi : La foi est une substance des choses qu’on espère, et une démonstration des choses qu’on ne voit point, etc. Hébreux 11.1. La foi a confiance au Dieu invisible, elle a espérance sur sa grâce, et aspire aux choses éternelles.

Car la foi a trois propriétés, par lesquelles elle est connue et séparé de toute infidélité. La première est qu’on ne croit autre chose que la Parole de Dieu, car la foi vient par l’ouïr de la parole divine et non point d’aucune doctrine des hommes. Car la foi regarde seulement à Dieu, qui est fidèle en toutes ses paroles et promesses, et tous hommes (au regard de lui) sont trouvés menteurs. La foi ne juge point selon les paroles des hommes, quelque belle apparence qu’elles aient, mais seulement selon la Parole de Dieu.

La seconde propriété est que la foi croit toutes les paroles de Dieu, sans aucune exception. Toute la parole de Dieu est épurée ; il est un bouclier pour ceux qui ont en lui leur refuge, Proverbes 30.5. C’est pourquoi le Seigneur a si expressément défendu d’ajouter ou diminuer quelque chose à la parole, mais de faire selon le contenu d’elle, sans décliner à droit ni à gauche. Jésus-Christ dit aussi en son évangile : que l’homme vit de toute parole qui procède de la bouche de Dieu (Matthieu 4.4, citant Deutéronome 8.3). C’est pourquoi il faut croire toutes les paroles de Dieu, sans en prendre ou recevoir seulement quelques-uns selon notre bon semblant et rejeter les autres.

La troisième propriété de la vraie foi est qu’elle cherche et regarde seulement Dieu et le salut éternel ; ayant son désir, son but et sa pensée aux choses invisibles et célestes, mettant en arrière tout ce qui est temporel et corruptible, ne connaissant nul selon la chair et ne gouttant point ce qui est charnel et terrestre, mais ce qui est divin et céleste. Elle n’arrête sur aucun œuvre ou justice des hommes, mais seulement er Christ.

-Théodore Philippe, La vraie connaissance de Dieuécrit à l’origine en néerlandais dans le16siècle, d’après la traduction français de 1626.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Les mennonites, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.