Que puis-je faire ?

Mon beau-fils peut tout réparer, il voit le problème d’un coup d’œil et a les outils et le savoir-faire pour corriger tout ce qui ne fonctionne pas. Moi, je peux également régler la plupart des problèmes, mais cela prend au moins dix fois plus de temps, car je commence généralement avec la mauvaise pièce de rechange ou le mauvais outil, puis je dois corriger ce que j’ai fait.

D’autres connaissent les mots justes pour exprimer de la sympathie, des encouragements ou un léger désaccord. Ces mots me viennent aussi à l’esprit, mais quinze minutes après l’occasion est passé pour les dire.

Ne puis-je rien faire comme je devrais ? Lorsque mes pensées commencent à suivre cette piste, un dicton d’un écrivain inconnu me vient à l’esprit : « L’homme montre ce qu’il est par ce qu’il fait avec ce qu’il a. »

Qu’est-ce que j’ai ? J’ai vécu toute une vie d’expériences, positives et négatives : les impressions laissées par mes parents, mes professeurs et toutes les personnes que j’ai rencontrées ; les choses que j’ai apprises des erreurs que j’ai faites ; les choses que j’ai vues, lues et entendues.

Alors que j’étais encore à l’école sécondaire, j’ai lu des livres d’histoire qui racontaient une histoire différente de celle que l’on nous enseignait à l’école et je me suis rendu compte que la narration de l’histoire dépend du point de vue de celui qui la raconte. C’était peut-être le début d’une tournure d’esprit analytique. Depuis lors, j’ai travaillé comme acheteur de grain, technicien en assurance qualité et commis comptable. Tout cela nécessitait une certaine habileté pour discerner ce qui est correct de ce qui ne l’est pas.

Ainsi, il m’a semblé naturel que j’applique ce même discernement à la lecture d’écrits sur la doctrine et l’histoire chrétiennes. Il semble qu’il y ait un grain de vérité dans presque chaque article ou livre, mais il est souvent enfoui dans beaucoup de détritus d’invention humaine.

Mon objectif comme écrivain est de révéler la vérité nue et sans fard. D’autres peuvent être en désaccord avec ce que j’écris, c’est leur privilège. Je n’écris pas pour des applaudissements, mais pour découvrir et partager ce qui a une base solide et qui résistera à l’épreuve du temps.

La Bible dit : « Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ;» « Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le selon ton pouvoir » et « Tout ce que vous faites, fais-le de bon cœur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes ».

C’est ce que j’essaie de faire avec le peu qui m’a été donné.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Témoignage, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.