La mauvaise nouvelle et la Bonne Nouvelle

« Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. »(Luc 4.5-7).

Le diable a fait une déclaration choquante; cela peut-il être vrai? Jésus ne l’a pas contredit. Les écrits apostoliques le confirment. L’apôtre Paul appelle Satan « le dieu de ce siècle » dans 2 Corinthiens 4.4. Dans Éphésiens 2.2, il l’appelle « le prince de la puissance de l’air ». Dans Éphésiens 6.12, il nous informe « nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.  »

Dans l’évangile de Jean, Jésus fait trois fois référence à Satan comme « le prince de ce monde » (Jean 12.31; 14.30 et 16.11). Dans 1 Jean 5.19, on nous dit que « le monde entier est sous la puissance du malin ».

Le douzième chapitre de l’Apocalypse raconte comment Satan fut précipité sur la terre et comment il est animé d’une grande colère « parce qu’il sait qu’il n’a que peu de temps ».

L’apôtre Paul raconte également comment Satan peut se transformer en ange de lumière (2 Corinthiens 11.14).

Tous les projets pour faire de ce monde un meilleur endroit par des moyens politiques, par des révolutions et des mouvements de protestation, sont l’œuvre de Satan et échoueront. Quand les accusations volent, là où il y a des conflits et de l’amertume, c’est Satan qui l’a fait. Son but n’est pas de rendre le monde meilleur, mais de nous diviser tous en groupes en guerre les uns contre les autres, chacun pensant qu’eux seuls ont la lumière pour résoudre les problèmes du monde.

La Bonne Nouvelle est qu’il y a encore de l’espoir pour l’humanité. Cette espérance est incarnée dans le Royaume de Dieu, le seul endroit où nous pouvons expérimenter une paix durable, la compréhension et l’amour fraternel.

Satan contrefait le Royaume, essaie de diviser les citoyens du Royaume en camps rivaux pour disputer des choses sans valeur éternelle.

La vraie paix, la liberté et le bonheur ne sont possibles que lorsque nous admettons que nous avons suivi le mauvais chemin et que nous nous retournons, ne faisant confiance qu’au pardon de Dieu qui est possible grâce au sacrifice de Jésus sur la croix. Lorsque nous sommes pardonnés et que le Christ ressuscité règne dans nos vies, nous sommes enfin libres.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.