La beauté de Jésus — Première partie

Jésus et ses disciples sont partis de Jérusalem pour retourner en Galilée. La route les a conduits à travers la Samarie et quand ils sont arrivés près de la ville de Sychar, Jésus a envoyé les disciples en ville pour acheter de la nourriture. Il est resté près du puits de Jacob, car il y avait un rendez-vous. La femme qui venait au puits ne savait pas qu’elle avait un rendez-vous divin, mais Jésus le savait.

Les Juifs considéraient les Samaritains d’être un peuple impur et croyaient qu’ils se souilleraient s’ils touchaient quelque chose qui avait été touché par un Samaritain. Lorsque la femme samaritaine est arrivée au puits, elle a reconnu que Jésus était juif et s’attendait à ce qu’il l’ignore.

Jésus lui a demandé à boire. C’était inouï pour un Juif de parler à une femme samaritaine, et encore plus de demander à boire de quelque chose qu’elle avait touché. Jésus lui a parlé d’eau vive et lui a révélé qu’il savait qu’elle avait été mariée et divorcée cinq fois.

Les Samaritains se sont tenus strictement à la loi mosaïque, tout comme les Juifs. Aucune disposition de cette loi n’autorise une femme à divorcer de son mari, mais un homme peut divorcer de sa femme pour toute raison. Peut-être qu’il n’aimait pas la forme de son nez, peut-être qu’elle avait brûlé son pain grillé une fois de trop (ou son équivalent à l’époque). Cette femme avait été mariée et rejetée par cinq hommes. Jésus a mentionné un autre homme, avec qui elle n’était pas mariée. Peut-être était-elle fiancée, mais pas encore mariée, ou peut-être qu’un homme lui avait offert un logement sans avoir l’intention de la prendre pour épouse.

Ensuite, la femme essayait à contester avec lui au sujet les différences entre les croyances des Juifs et des Samaritains. Jésus a refusé d’être entraîné, disant simplement que Jérusalem et le mont Gérizim n’avaient plus d’importance, mais qu’il était temps pour les vrais croyants d’adorer Dieu en esprit et en vérité.

La femme a alors dit qu’elle savait que lorsque le Messie viendrait il les ferait comprendre toutes choses. Jésus lui a dit « Je suis le Messie », quelque chose qu’il n’avait jamais dit à personne auparavant. La femme l’a cru et a couru pour le dire aux habitants de sa ville.

Les disciples sont revenus avec de la nourriture et ont pressé Jésus de manger. Il n’était pas encore prêt à manger, mais leur parla de la moisson, leur disant de lever les yeux et de voir les champs qui étaient déjà mûrs pour la moisson. Qu’ont-ils vu en levant les yeux? Un troupeau de Samaritains, ces gens méprisés, venant de la ville vers le puits pour rencontrer le Messie.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à La beauté de Jésus — Première partie

  1. Joël dit :

    Il y a quelques jours , j’ai visité
    L’église où l’on m’a confirmé,une odeur de moisissures,un débarras d’objets qui serait mieux dans une brocante.Je suis bien sûr né catholique.Suis je mon propre Samaritain ! Bien sûr après ma confirmation on as tout fait pour m’empêcher de pratiquer ma belle religion.Que faire ?…..🤔🙏.

    J’aime

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.