Témoins de la lumière

Lorsque l’apôtre Jean commence à raconter l’Évangile, il identifie Jésus comme la lumière du monde. Puis il dit : «Il y eut un homme envoyé de Dieu, son nom était Jean», se référant à un autre Jean, Jean-Baptiste, et dit de lui : «Il n’était pas la lumière, mais il fut envoyé pour rendre témoignage à la lumière.»

Deux mille ans plus tard, le monde a encore besoin que quelqu’un rende témoignage à la lumière. Ce quelqu’un, c’est vous et moi, nous que mettons notre foi en Jésus-Christ. Le trouvons-nous difficile à faire cela? Ou pensons-nous que les gens ne veulent pas l’entendre? Peut-être sommes-nous devenus trop à l’aise dans le monde tel qu’il est, oubliant que c’est un désert rempli de malheur. Un bon point de départ est de réaliser que la plupart des gens autour de nous ne sont pas satisfaits de la façon dont la vie se déroule pour eux. Ils pensent qu’il doit y avoir une meilleure vie; ils essaient de le trouver, mais ils ne savent pas ce que serait la vie qu’ils recherchent.

Nous ne pouvons pas forcer les gens à voir la lumière. La force est caractéristique du royaume des ténèbres et nous ne pouvons pas utiliser les moyens de l’ennemi de la lumière pour amener les gens à la lumière. La première étape, alors, en étant témoins de la Lumière, est d’être sûr que nous vivons nous-mêmes entièrement dans la lumière.

Je ne suis pas la lumière. Je peux et dois dire la vérité avec audace. Mais je dois me rappeler que c’est le Saint-Esprit qui conduit les gens dans toute la vérité, pas moi.

Je devrais combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes; c’est-à-dire que je dois être résolu à maintenir sa vérité, malgré l’opposition. Pourtant, je ne dois pas être querelleur, car ce n’est pas moi qui ai transmis la vérité à l’humanité.

Je dois démontrer la réalité de la foi en aimant tout le monde comme Dieu le fait; même ceux qui s’y opposent. Je ne sais pas ce qu’il y a dans le cœur des gens. Dieu seul le sait; Il les jugera; je n’ai pas besoin de le faire.

La vérité, ou une approximation convaincante de la vérité peuvent satisfaire l’esprit pendant un certain temps, mais elle laisse le cœur aspirer à quelque chose de plus. La vraie foi qui agit par amour satisfera le cœur et l’esprit et amènera les gens à rechercher la communion avec d’autres dont le cœur et la vie démontrent l’influence du Saint-Esprit.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Église primitive, est marquée , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.