Qu’est-ce que c’est l’œuvre missionnaire?

À quoi pensez-vous lorsque quelqu’un parle de missions chrétiennes? Pensez-vous à parler de Jésus aux autres et à les conduire au salut? L’œuvre missionnaire se limite-t-elle à cela?

Selon ce que je lis dans les Écritures, elles disent que conduire les gens au salut n’est que le début. L’œuvre missionnaire comporte trois parties : (1) faire des convertis; (2) faire des disciples; (3) former des assemblées. Je crois que le commandement de Jésus que nous appelons la Grande Mission comprend ces trois points. «Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. »

  1. Faire des convertis
    Les disciples observaient quelqu’un qui chassait les démons au nom de Jésus et voulaient l’en empêcher. Mais Jésus dit : «Ne l’interdisez pas; car celui qui n’est pas contre nous est pour nous.» Jésus est prêché de bien des manières dans le monde, les œuvres des ténèbres sont renversées, des âmes sont sauvées. Il n’est pas bon pour nous de trouver des défauts à de telles œuvres qui sont bénies par Dieu. Mais ce n’est que le premier pas dans l’œuvre missionnaire.
  2. Faire des disciples
    À un autre endroit, on pourrait croire que Jésus se contredit, car il dit : «Celui qui n’est pas avec moi est contre moi». Mais le sens devient clair si nous lisons le reste du verset : «celui qui ne rassemble pas avec moi disperse». Jésus veut rassembler toutes les personnes nées de nouveau dans un même bercail. Trop souvent, ce qui se passe, c’est que les mêmes personnes qui prêchent l’évangile rassemblent les convertis à eux-mêmes, à leur propre compréhension de la façon dont les chrétiens devraient vivre. C’est cela qui a conduit à la multitude de divisions que nous voyons aujourd’hui parmi ceux qui se disent chrétiens.
    Jésus nous appelle tous à une vie de disciple, à ne suivre que lui. Cela signifie une vie de disciple, d’observer tout ce que Jésus a enseigné dans les Écritures; et cela n’est possible que par la soumission à Dieu et l’obéissance au Saint-Esprit.
  3. Former des assemblées
    La vie de disciple conduit à l’unité, où les croyants peuvent se faire mutuellement confiance parce qu’ils voient la vie de Christ à l’œuvre les uns dans les autres. Cette unité doit transcender tout ce qui pourrait nous diviser : les différences d’ethnicité, de langue, de culture, de statut économique et social. La création d’une assemblée n’est possible que lorsque nous pouvons nous faire mutuellement confiance, nous soutenir mutuellement et travailler ensemble dans l’unité pour la cause du Christ.
    «Il n’y a ici ni Grec, ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare, ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous» (Colossiens 3.11). Nous pouvons substituer ici toute autre circonstance ou condition qui pourrait tendre à nous diviser, mais en fin de compte, il n’est possible d’avoir une assemblée qui fonctionne que lorsque nous avons l’assurance que Christ est tout et en tous.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.