Allez, faites des disciples

Sur un mur de notre salle à manger est accrochée une devise murale, disant :

Seul, on va plus vite.
Ensemble, on va plus loin.

C’est un cadeau d’un frère du Québec et j’en suis venu à la considérer comme une analogie de la vie chrétienne.

Lorsque je suis né de nouveau et que j’ai commencé à suivre ce chemin chrétien, j’ai fait des progrès rapides. Sauf que, de temps en temps, je m’apercevais que j’avais suivi un sentier qui semblait attrayant, mais qui se révélait aller à la dérive. Je devais alors revenir sur mes pas et retrouver le bon chemin. Je semblais avancer rapidement, mais en réalité le progrès était lent.

J’ai fréquenté diverses églises, rencontré beaucoup de gens bien intentionnés, qui croyaient tous être sur le chemin étroit, mais chacun semblait suivre une carte différente.

Depuis près de 44 ans, je fais partie d’une église dans laquelle je crois que nous suivons tous la même carte. Nous avons tous notre façon de voir les choses et cela conduit parfois à des idées différentes sur la meilleure façon de parcourir ce chemin. Nous faisons tous des erreurs, nous nous laissons entraîner dans des raisonnements qui ne sont pas utiles, nous disons et faisons des choses que nous regrettons, nous ratons des occasions de servir le Seigneur que nous regrettons.

Petit à petit, nous apprenons les uns des autres ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Nous lisons tous la même Bible, nous suivons le même Saint-Esprit, et chacun d’entre nous entend une petite partie que les autres n’ont pas entendue. Lorsque nous entendons leurs expériences, leurs points de vue, nous en apprenons un peu plus sur la façon de marcher sur ce chemin. Chacun de nous est plus avancé dans sa croissance spirituelle qu’il ne le serait s’il marchait seul. Il ne s’agit pas d’avoir chaque étape décrite dans un livre de règles, mais d’apprendre à être soumis les uns aux autres, à porter les fardeaux les uns des autres, à voir la vie de Christ dans chaque frère et sœur.

C’est pourquoi la grande mission ne nous dit pas d’aller faire des convertis. Elle nous dit de faire des disciples — de toutes les nations. Tous ont besoin d’apprendre le sens profond des enseignements de Jésus. Cela fonctionne toujours mieux lorsqu’on marche avec d’autres fidèles que lorsqu’on marche seul.

À propos de Bob Goodnough

Vivre aujourd'hui à la lumière de l'histoire et de l'éternité
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Je veux entendre ce que vous en pensez. S’il vous plaît laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.